Grandement attendu, le duel entre Boris Carminati et Romain Di Fante a tenu toutes ses promesses sur les routes du Rallye Cœur de France. Derrière son grand rival durant la première étape, Boris Carminati a utilisé toute son expérience pour devenir le premier double vainqueur de la saison. Le titre se jouera entre les deux hommes au Rallye du Var (22-24 novembre).

Dès samedi matin, Romain Di Fante et Boris Carminati se placent aux avant-postes puisque le premier cité prend les commandes avec 3’’6 d’avance sur son adversaire alors que les spéciales tracées autour de Vendôme font rapidement leurs premières victimes.

Sébastien Blondel est ainsi piégé dans l’ES1 avant que Willy Mathey et Jérémy Jamet ne soient contraints à l’abandon dans le plus long test du parcours, Bessé-sur-Braye. Troisième de l’ES1, Václav Stejskal Jr voit également sa journée y être prématurément interrompue après une sortie de route.

En parallèle, Romain Di Fante porte son avance à 8’’4 avant la réplique de Boris Carminati. Le Niçois répond toutefois dans la répétition de Bessé-sur-Braye, où il commence une série de trois scratches consécutifs pour repousser le Montpelliérain à 15’’6.

Dans la boucle disputée de nuit, Boris Carminati repasse à l’attaque en lui reprenant plus de dix secondes dans l’ES8 avant que Romain Di Fante signe sa sixième victoire en spéciale. À l’issue de la première étape, Romain Di Fante compte 4’’9 d’avance sur Boris Carminati. Derrière, le trou est déjà fait puisque Mathieu Walter pointe à plus d’une minute tout en possédant plus d’une minute et demie de marge sur Dorian Nicolas.

Dimanche matin, le duel entre dans une nouvelle phase lorsque Romain Di Fante tire tout droit dans un champ. Relégué à 39’’6 de son rival, le Niçois repart immédiatement à l’offensive, mais il écope d’une pénalité de vingt secondes pour un pointage tardif au départ de l’ES11.

Avec plus d’une minute d’avance grâce à son scratch dans l’ES12, Boris Carminati peut alors gérer dans les deux dernières spéciales et devenir le premier double vainqueur de la saison en Clio R3T Trophy France. Le Junior Romain Di Fante termine à 40’’9 tandis que Mathieu Walter les rejoint sur le podium 1’04’’6 plus loin.

Quatrième, Dorian Nicolas devance le Gentleman Philippe Rageau qui résiste avec succès au retour de Julien Brégeon, auteur du meilleur temps dans la super-spéciale de Super Savigny. Derrière, Yoann Lambert remporte son face-à-face avec Éric Filippi pour le septième rang tandis que Christophe Herbelin et Václav Stejskal Jr complètent le top dix à l’arrivée.

Au classement général, Boris Carminati creuse l’écart en reléguant Romain Di Fante à douze points en prenant en compte le retrait du plus mauvais résultat. Ce dernier étant désormais assuré d’être le meilleur Junior de la saison, le duel final pour le titre s’annonce donc passionnant au Rallye du Var (22-24 novembre) !

Boris Carminati : « C’était serré entre Romain et moi, mais nous avons mis nos expériences passées à bon usage. Le Cœur de France est un rallye qui se rapproche du Touquet et qui me rappelle mes erreurs de jeunesse à l’époque où j’essayais de trop attaquer. Même s’il a fallu aller vite samedi, j’ai préféré rouler intelligemment dimanche face aux conditions pluvieuses. Cela a payé puisque nous sommes restés sur la route pour réaliser une excellente opération au général. Romain n’a plus son destin entre les mains, nous n’avons plus l’obligation d’être devant lui et nous pourrons nous concentrer sur notre course et notre rythme au Var. Il y aura une saison à concrétiser, mais ce serait également génial d’être au moins sur le podium pour la dernière manche du Clio R3T Trophy France ! »

Clio R3T Trophy France – Rallye Cœur de France
1. Boris Carminati — Marine Lacruz 2h04’59’’1
2. Romain Di Fante — Patrick Chiappe (J) +40’’9
3. Mathieu Walter — Thibault Raincourt +1’45’’5
4. Dorian Nicolas — Mathieu Romeuf +4’00’’2
5. Philippe Rageau — Romain Rageau (G) +5’26’’7
6. Julien Brégeon — Amélie Arrive +5’33’’4
7. Yoann Lambert — Fabien Yonnet +12’01’’1
8. Éric Filippi — Francis Mazzotti (G) +15’03’’9
9. Christophe Herbelin — Anthony Chandelier (G) +19’40’’5
10. Václav Stejskal Jr — Stanislav Viktora Jr (J) +4h50’39’’4
Ab. Willy Mathey — Brice Ricou (G)
Ab. Jérémy Jamet — Marine Journet (J)
Ab. Sébastien Blondel – Nicolas Blondel (J)

Classement général Clio R3T Trophy France
1. Boris Carminati, 98 points (97)
2. Romain Di Fante (J), 92 points (85)
3. Dorian Nicolas, 52 points
4. Mathieu Walter, 48 points
5. Cédric Noe, 38 points
6. Jérémy Jamet (J), 37 points
7. Ivan Ferrarotti, 36 points
8. Alexis Frontier (J), 30 points
9. Olivier Courtois (G), 24 points
10. William Pitot (J), 18 points
11. Guillaume Jean, 15 points
12. Julien Brégeon, 15 points
13. Philippe Rageau (G), 14 points
14. José Javier Pérez (J), 9 points
15. Damien Tozlanian, 9 points
16. Yoann Lambert, 7 points
17. Éric Filippi (G), 4 points
18. Christophe Herbelin (G), 2 points
19. Pascal Bérard (G), 1 point
20. Václav Stejskal Jr (J), 1 point
21. Charlotte Berton (F), 0 point
22. David Duc (G), 0 point
23. Dominique Patenotte (G), 0 point
24. Pascal Aimé (G), 0 point
25. Keana Erickson-Chang (F), 0 point
26. Raphaël Marry (G), 0 point
27. Guy Bertrand (G), 0 point
28. Franck Badel, 0 point
29. Antoine Delaroche-Foucauld, 0 point
30. Mathieu Viscuso, 0 point
31. Willy Mathey (G), 0 point
32. Sébastien Blondel (J), 0 point

Share