Auteur d’une soirée parfaite, Cem Bölükbaşı a offert à M2 Competition ses premières victoires en Formule Renault en remportant les deux courses au programme de Montréal en Formula Renault Esport Series. Parmi les pilotes engagés en Formule Renault Eurocup, Lorenzo Colombo (Bhaitech Racing) s’est illustré en terminant deux fois deuxième pour gagner deux trains de pneumatiques Hankook tandis que László Tóth (Bhaitech Racing) et William Alatalo (JD Motorsport) ont signé leurs premiers podiums.

Après la grande première à Interlagos, les concurrents de la Formule Renault Esport Series prenaient la direction de Montréal pour s’affronter en ligne sur le Circuit Gilles-Villeneuve, un mois avant de s’exprimer au volant de leurs Formules Renault FR-19 à Monza (6-11 juillet).

Course 1 : première victoire pour Bölükbaşı et M2 Competition

Déjà le plus rapide en essais, Cem Bölükbaşı poursuivait sur sa lancée en qualifications en s’offrant la pole position en 1’24’’019 devant William Alatalo, Bent Viscaal (MP Motorsport), Grégoire Saucy (ART Grand Prix) et Lorenzo Colombo.

À l’extinction des feux, le Turc conservait l’avantage alors que le peloton était bouleversé par plusieurs contacts au premier virage, à commencer par celui impliquant William Alatalo. Lorenzo Colombo en profitait pour se placer dans le sillage du leader tandis que Bent Viscaal parvenait à reprendre la troisième place. Onzième sur la grille, László Tóth se hissait au quatrième rang avant d’être menacé par Grégoire Saucy et Richard Verschoor (MP Motorsport).

Au fil des tours, Cem Bölükbaşı creusait progressivement l’écart sur ses poursuivants, d’autant que Lorenzo Colombo et Bent Viscaal écopaient d’un drive-through pour leur responsabilité dans les incidents du départ.

Après avoir dépassé Grégoire Saucy et László Tóth, Richard Verschoor était ainsi promu à la deuxième position avant de devoir s’incliner face au rythme de Lorenzo Colombo. Perturbé par le retour en piste de Tommy Smith (JD Motorsport), alors relégué à un tour, le Néerlandais touchait ensuite le rail et voyait ses espoirs de podium s’envoler.

Esseulé en tête, Cem Bölükbaşı contrôlait les débats pour signer la première victoire de M2 Competition en Formule Renault. Derrière, Lorenzo Colombo et László Tóth offraient un double podium à Bhaitech Racing en résistant jusqu’au drapeau à damier à Bent Viscaal. Grégoire Saucy se classait cinquième, suivi d’Oliver Goethe (FA Racing), William Alatalo, Xavier Lloveras (Global Racing Service) et Callan O’Keeffe (M2 Competition). Tenant du titre en Formula Renault Asia et en Championnat d’Asie de Formule 3, Joey Alders (JD Motorsport) complétait le top dix à l’arrivée.

Qualifications 1 - Course 1

Course 2 : Bölükbaşı double la mise

La deuxième séance de qualification était à nouveau dominée par Cem Bölükbaşı, dont le temps en 1’23’’911 était synonyme de troisième pole position consécutive devant Lorenzo Colombo, Grégoire Saucy et Ugo de Wilde (Arden Motorsport).

Cinquième sur la grille, William Alatalo réalisait le meilleur envol en s’emparant de la tête au premier virage, mais Cem Bölükbaşı répliquait à la fin du premier tour avant que Lorenzo Colombo n’exploite une erreur du Finlandais pour lui ravir la deuxième place.

Pendant que l’écart entre Cem Bölükbaşı et Lorenzo Colombo restait inférieur à la seconde, l’action se concentrait sur le duel pour la quatrième position entre Ugo de Wilde et Grégoire Saucy. Les deux hommes se touchaient à l’épingle, mais le Suisse rendait la place au Belge avant qu’un tête à queue et un contact avec László Tóth ne le fassent chuter dans la hiérarchie.

En parallèle, Cem Bölükbaşı parvenait à distancer Lorenzo Colombo pour s’imposer avec cinq secondes d’avance. William Alatalo signait son premier podium en Formule Renault Esport Series en terminant troisième devant Ugo de Wilde et Tijmen van der Helm (FA Racing). Malgré un tête à queue, Oliver Goethe se classait à nouveau sixième, suivi par Joey Alders et Victor Martins (ART Grand Prix) tandis que László Tóth et Grégoire Saucy prenaient les derniers points en jeu.

Qualifications 2 - Course 2

Au classement général, Lorenzo Colombo capitalise sur sa régularité pour s’emparer des commandes avec neuf unités d’avance sur Cem Bölükbaşı et seize sur Victor Martins. Les débats se poursuivront sur deux monuments du sport automobile : le Circuit of The Americas d’Austin (19 juin) et Suzuka (26 juin).

Classement général provisoire

Ils ont dit

Cem Bölükbaşı (M2 Competition) : « J’avais joué de malchance malgré un bon rythme au premier rendez-vous, donc ces deux victoires à Montréal sont parfaites pour rebondir. C’est exactement ce dont j’avais besoin pour rester motivé jusqu’à la fin de la saison. Ce circuit à l’ancienne est très difficile avec des murs très proches de la piste qui ne laissent aucune place à l’erreur, mais notre préparation avec l’équipe a porté ses fruits. J’ai rapidement pu creuser l’écart dans la première course, puis la piste était un peu plus rapide dans la deuxième manche. Cela m’a permis de mieux gérer la dégradation des pneumatiques et de faire la différence face à Lorenzo. J’ai désormais hâte d’aller à Austin et Suzuka pour continuer de faire du bon travail en harmonie avec M2 Competition ! »

Lorenzo Colombo (Bhaitech Racing) : « Je suis très heureux de mes résultats à Montréal. Cem Bölükbaşı était intouchable tant il semblait en confiance. Mon objectif était de le suivre le plus longtemps possible en espérant une erreur de sa part. Cela n’est jamais arrivé et je suis content de ne pas avoir touché le mur puisqu’il est facile de partir à la faute à Montréal. Pour faire simple, il fallait surtout survivre et je ne pouvais guère faire mieux ! Je suis toutefois ravi de prendre la tête du classement général et j’espère être davantage en confiance sur les prochains rendez-vous sur des circuits traditionnels à Austin et Suzuka… Et j’ai bon espoir d’être aussi performant avec Bhaitech Racing lors de la véritable saison ! »

Classement général provisoire
Pilotes Points
1. Lorenzo Colombo (Bhaitech Racing) 63
2. Cem Bölükbaşı (M2 Competition) 54
3. Victor Martins (ART Grand Prix) 47
4. Fabrizio Donoso (Renault Vitality) 43
5. Grégoire Saucy (ART Grand Prix) 36
... ...

share