CONSTRUITE POUR LE DÉSERT

En février 1980, une carcasse est déposée chez les frères Marreau. Ensemble ils se mettent au travail pour découper, renforcer et souder la voiture idéale de l’édition 1981. La suspension avant est conservée, mais la carrosserie inférieure d’une Renault Trafic est greffée à l’arrière. L’échappement émerge de façon spectaculaire du capot avant, contournant le pare-brise et le toit. D’autres modifications sont effectuées : la banquette arrière laisse sa place à un réservoir à essence de 200 litres approvisionnant un moteur turbo de Renault 18 1 565 cm3 de 110 ch et connecté à une boîte de vitesse à 5 rapports. Avec ces transformations, le véhicule est paré aux conditions tout-terrain.