Daniel Ricciardo : Magie monégasque

En 2018, Daniel Ricciardo a signé une pole position sensationnelle et une victoire mémorable. Cette année, l’Australien vise une nouvelle prestation solide sur son circuit favori.

Pourquoi le week-end de Monaco est-il votre préféré ?
Monaco est ma course préférée à cause de toute l’adrénaline et des frissons que l’on y ressent. Le mot insensé est probablement le meilleur pour décrire ce circuit, on a presque l’impression que l’on ne devrait plus être autorisé à courir dessus ! J’emprunte ces routes tous les jours, mais tous les ans au mois de mai, je sais qu’il est bientôt temps d’avoir cette chance de piloter dessus une fois dans l’année. C’est assez dingue lorsqu’on y pense ! L’endroit est magnifique et tout devient démesuré quand le Grand Prix arrive. Cela crée une atmosphère unique.

Chaque tour est très intense et l’on saute de vibreur en vibreur et de mur en mur. Il faut juste y aller à fond et j’adore ce défi. Le passage au bureau de Tabac et la Piscine est si rapide que c’en est incroyable. C’est probablement ma section préférée du circuit, mais le reste est tout aussi cool.

À quel point votre victoire à Monaco l’an dernier était-elle particulière ?
C’est assurément l’une de mes plus belles victoires. C’était déjà fantastique de signer deux poles à Monaco, où l’on sort toutes nos tripes en un peu plus d’une minute et que l’adrénaline coule à flots, mais la victoire est un rêve devenu réalité... Et encore plus après l’avoir manquée malgré d’excellentes positions les années précédentes. Même s’il paraît improbable de viser la pole et la gagne cette année, cela n’enlève rien au fait que nous avons notre carte à jouer et que nous attaquerons comme jamais pour obtenir le meilleur résultat possible. Tout peut arriver à Monaco.

Quel est votre état d’esprit avant cette course ?
Je ne peux pas m’empêcher d’être un peu déçu après l’Espagne comme nous avons manqué les points. Nous avons sous-performé avec une voiture qui aurait dû être dans le top dix. Nous devons faire mieux et réaliser un week-end plus abouti. Je me sens bien au volant, nous avons bien progressé tout au long des trois jours et nous avons mérité notre place en Q3. Comme je l’ai dit, Monaco est un circuit que j’ai toujours apprécié. J’ai donc hâte de tout donner pour retrouver les points.

Share