DE BONNES FONDATIONS

Le châssis de la R8 se veut plus raide grâce aux améliorations de la traverse avant et du support moteur arrière, ainsi que le renforcement de la suspension avant triangulé. Le raccourcissement des ressorts et le double amortisseur à l’arrière améliorent la manoeuvre de façon notable. Parmi les autres évolutions : un soufflet de crémaillère plus direct, avec 3,25 tours entre les arrêts. Le modèle de 1966 s’affine encore davantage, avec des passages de roue plus robustes et un renforcement du châssis, tandis que les portes et l’arrière sont allégés.