Théâtre de la dernière manche de l’histoire du Clio R3T Trophy France, le Rallye du Var (22-24 novembre) promet d’offrir un face-à-face somptueux entre Boris Carminati et Romain Di Fante avec la couronne et une place au Rallye Monte-Carlo 2020 en jeu.

Pour sa dernière saison avant le lancement de Nouvelle Clio Rally et du Clio Trophy France, le Clio R3T Trophy France s’est montré plus ouvert que jamais avec une course au titre fascinante et quatre vainqueurs différents sur les cinq premiers rendez-vous de l’année.

Dans le cadre du 65e Rallye du Var, le duel final opposera Boris Carminati et Romain Di Fante. Leader depuis le début de la campagne, Boris Carminati a pris une option en devenant le premier pilote à s’imposer deux fois cette année, la dernière au Rallye Cœur de France.

Afin d’être sacré qu’importe le résultat de son rival, le Montpelliérain n’a plus qu’à terminer dans les deux premiers, ou finir troisième tout en marquant trois points de meilleur performer. Pour y parvenir, Boris Carminati pourra s’appuyer sur ses quatre départs sur l’épreuve, dont le premier l’avait mené à la deuxième place de la Clio Cup Rally en 2006.

Déjà assuré d’être le meilleur Junior cette saison, Romain Di Fante devra rattraper le déficit de treize unités le séparant de son adversaire avec le décompte du plus mauvais résultat pour espérer souffler le titre. Le Niçois dispose toutefois de solides références sur cette manche lui aussi puisqu’il y avait signé sa première victoire en Championnat de France des Rallyes Junior en 2014.

Derrière cette lutte au sommet, d’autres enjeux animeront le week-end comme la bataille pour la troisième position du classement général final.

Avec un podium et quatre tops cinq à son actif, Dorian Nicolas arrive dans le Var avec un avantage de quatre points sur Mathieu Walter, victorieux dans les Vosges. Le vainqueur de la Coupe de France des Rallyes 2017 dans la catégorie R3 sera néanmoins un novice sur les routes autour de Sainte-Maxime, là où son poursuivant s’était classé quatrième l’an passé.

Malgré l’absence de certains outsiders, les deux hommes devront cependant se méfier d’Alexis Frontier. Actuellement huitième, le Junior découvrira aussi le Var en pouvant encore prétendre au troisième rang en cas de victoire mêlée à une défaillance de ses adversaires.

Si Olivier Courtois a déjà une main sur le trophée de meilleur Gentleman, ses concurrents comptent bien lui montrer que les absents ont toujours tort.

Dans la foulée de sa cinquième place au Cœur de France, Philippe Rageau tentera de combler son retard de dix unités sur le leader sur une épreuve qui lui est inconnue malgré sa grande expérience. Troisième dans le Var en 2016, puis quatrième en 2017, Pascal Bérard essaiera également de créer l’exploit, mais il devra s’imposer ou finir deuxième avec le maximum de points performeur pour espérer avoir une chance de devancer les deux favoris. De leur côté, Dominique Patenotte et Pascal Aimé sont dans l’obligation de l’emporter sur l’un de leurs rallyes fétiches pour bousculer la hiérarchie !

Le parc d’assistance sera complété par plusieurs pilotes ayant envie de terminer leur campagne en beauté, comme Damien Tozlanian, Yoann Lambert et Václav Stejskal Jr, tous les trois familiers du parcours.

Inéligibles aux points puisqu’il s’agit de leur première apparition cette année, les Gentlemen Patrick Romano et David Sauvaigo retrouvent la catégorie sur un itinéraire qu’ils connaissent bien. En parallèle, deux concurrents feront leurs débuts : le Junior Jérôme Joyeux, novice tant au volant de Clio R3T que sur les routes du Var, et David Rebotier, qui s’apprête à découvrir Clio R3T pour son cinquième départ sur l’épreuve.

Disputé autour de Sainte-Maxime, le 65e Rallye du Var proposera trois secteurs chronométrés dès vendredi. Les équipages parcourront ensuite deux boucles identiques de trois spéciales séparées du plus long test de l’étape à mi-journée. Quatre dernières spéciales, dont la redoutable Le Plan de la Tour, concluront le rallye dimanche après 234,62 kilomètres d’action.

Clio R3T Trophy France – Liste des engagés
#61 Boris Carminati — Marine Lacruz
#62 Romain Di Fante — Patrick Chiappe (J)
#63 Dorian Nicolas — Valentin Sarreaud
#64 Mathieu Walter — Thibault Raincourt
#65 Alexis Frontier — Jérémy Gulino (J)
#66 Philippe Rageau — Alexandra Rageau (G)
#67 Damien Tozlanian — Jérémy Pacaud
#68 Yoann Lambert — Patrick Thierry
#69 Pascal Berard — Caroline Berard (G)
#70 Václav Stejskal Jr — Stanislav Viktora Jr (J)
#71 Jérôme Joyeux — Léa Bernardi (J)
#72 Dominique Patenotte — Pascal Deruem (G)
#73 Pascal Aimé — Stéphanie Aimé (G)
#74 David Rebotier — Jean-Luc Franco
#75 Patrick Romano — Patrick Guerrieri (G)
#76 David Sauvaigo — Stéphane Maille (G)

share