Renault F1 Team débutera le Grand Prix du Mexique avec Nico Hulkenberg et Daniel Ricciardo aux douzième et treizième positions sur la grille de départ demain après une séance de qualifications incroyablement serrée sur le circuit des frères Rodriguez.

Ce samedi a été loin d’être linéaire puisque Nico et Daniel ont manqué la troisième séance d’essais libres après la découverte d’une pollution dans le système de refroidissement. Les équipes dédiées aux deux voitures ont réalisé un travail phénoménal pour préparer les monoplaces à temps pour des qualifications s’annonçant dès lors difficiles.

Les deux pilotes sont sortis de Q1 après deux relais en pneumatiques tendres avant d’entamer la Q2 avec le même composé. Après leur premier relais, Nico était huitième et Daniel dixième. Malgré des améliorations lors de leur deuxième tentative, tous les deux ont toutefois manqué le top dix et la Q3 de justesse.

Nico Hülkenberg, R.S.19-04 #27 – Q : 12e en 1’16’’885 – EL3 : pas de temps
« Nous prenons volontiers la douzième place étant donné les circonstances. Il était difficile de se préparer aux qualifications sans avoir roulé ce matin, donc nous avons un peu démarré à froid. Les mécaniciens ont fait un travail fantastique pour préparer la voiture à temps et nous devons les féliciter pour leurs efforts. Je pense que nous avons une carte à jouer en course demain, d’autant plus que nous aurons la liberté de choisir nos pneus au départ et une certaine souplesse sur le plan de la stratégie. Cela pourrait jouer en notre faveur puisque notre rythme de course semble plutôt bon dernièrement. »

Daniel Ricciardo, R.S.19-02 #3 – Q : 13e en 1’16’’933 – EL3 : pas de temps
« C’est frustrant de ne pas avoir terminé plus haut, mais je ne pouvais tout simplement pas le faire aujourd’hui. Tout d’abord, l’équipe a fait un travail formidable pour nous sortir d’une situation difficile. Ce n’était pas simple en piste, mais nous avons pris un bon départ en Q1, une séance qui s’est relativement bien déroulée, mais la Q2 était un peu brouillonne. Nous essaierons de rebondir demain et je serai remonté à bloc. »

Alan Permane, Directeur sportif
« Il ne nous manquait qu’un tout petit peu de rythme pour atteindre la Q3 et notre absence totale de roulage ce matin nous a définitivement coûté cher. Il faut toutefois saluer l’équipe et les mécaniciens des deux côtés de la Manche qui ont connu une journée extrêmement difficile. C’était une excellente chose d’avoir les voitures prêtes à temps pour les qualifications et les pilotes ont fait un travail incroyable pour attaquer l’exercice malgré une préparation minimale. Nous chercherons à faire de notre mieux depuis nos places de départ demain. Nous avions un bon rythme de course sur les courses précédentes, donc tout reste à jouer. »

Share