Le pilote Renault DP World F1 Team Daniel Ricciardo s’est classé huitième du Grand Prix Pirelli de Styrie tandis que son équipier Esteban Ocon a été contraint à l’abandon lors des 71 tours de course ce dimanche à Spielberg (Autriche).

Parti cinquième avec les pneus tendres proposés par Pirelli, Esteban a perdu une position au départ avant de conserver la sixième place en début de course. Dépassé au dix-neuvième tour par Daniel, le Français a dû se retirer six boucles plus tard en raison d’un problème de refroidissement sur sa Renault R.S.20.

Daniel s’est élancé depuis le huitième rang en gommes médiums. Après avoir débordé Esteban, l’Australien s’est donné l’objectif de terminer dans les six premiers et se hissait en cinquième place après avoir chaussé les pneumatiques tendres au trente-septième passage.

Après une superbe bataille pour préserver la sixième position, Daniel a dû effectuer une manœuvre d’urgence pour éviter un accrochage au troisième virage à trois tours du drapeau à damier. Relégué au huitième rang, il passait à un souffle de reprendre son bien dans le tout dernier virage.

Daniel Ricciardo – Départ : 8e – Arrivée : 8e
« Nous espérions certainement plus aujourd’hui. J’ai réalisé un bon départ et j’ai bien progressé dans la hiérarchie. Les médiums se sont bien comportés dans notre premier relais, mais les tendres n’étaient pas aussi rapides que nous l’aurions pensé en les chaussant puisqu’ils ne nous ont pas vraiment offert les gains attendus. La fin de course était frustrante et j’ai eu du mal à conserver ma position dans les deux derniers tours. Concernant l’incident, j’ai vu Stroll arriver, mais je sentais que nous allions nous accrocher si je m’engageais dans le virage. J’ai donc dû prendre cette décision. J’aurais peut-être dû le bloquer et c’est dommage de perdre quelques places à cause de cet instant précis. Le sentiment dominant est la frustration, mais nous sommes désormais bien lancés dans cette saison. »

Esteban Ocon – Départ : 14e – Abandon
« Nous avons eu un problème de refroidissement avec la voiture. C’est regrettable, mais ces choses arrivent dans le sport automobile. Nous savons que nous avions une belle occasion aujourd’hui et c’est frustrant de rentrer définitivement au garage lorsque l’on occupe une telle position. Espérons que cela ne se reproduise plus cette année. La bataille avec Daniel était amusante. Nous étions tous les deux sur des stratégies différentes et je pense qu’il avait un petit avantage avec ses pneus. Nous avons cherché à obtenir un bon résultat d’équipe, donc l’abandon est vraiment dommage, mais nous aurons une nouvelle chance de marquer des points la semaine prochaine. »

Cyril Abiteboul, Team Principal
« Il y a beaucoup d’émotions après un tel week-end. Nous en avons connu de bonnes avec les deux monoplaces en Q3 lors des qualifications hier et l’excellent rythme affiché par Esteban dans des conditions extrêmes, démontrant ainsi tout son talent dès sa deuxième expérience dans l’exercice avec nous. Aujourd’hui, les émotions étaient beaucoup plus douloureuses avec un nouvel abandon pour l’une de nos voitures pour la même raison que la semaine dernière. Nous avions fourni beaucoup d’efforts pour renvoyer les pièces à Enstone, les examiner et les ramener en piste, mais il est évident que nous avons manqué quelque chose. Ce faible niveau de fiabilité n’est évidemment pas acceptable dans un peloton si disputé. La course a également montré que nous avons besoin de trouver un peu plus de rythme face à nos concurrents directs. Daniel a réalisé une belle prestation en résistant très bien pendant longtemps. De manière générale, la déception prédomine même si nous ne devons pas oublier le fait que nous avons considérablement progressé sur ce circuit par rapport aux années précédentes. La voiture a fait d’énormes pas en avant, mais les autres équipes aussi. Nous devons redoubler d’efforts dans cette lutte au sein du peloton. »

Share