Renault DP World F1 Team a commencé aujourd’hui ses préparatifs pour le premier Grand Prix Pirelli de Toscane à l’Autodromo di Mugello.

Avec une piste inédite au calendrier de la Formule 1 en 2020, le programme des essais était axé sur l’apprentissage du tracé, la gestion des pneumatiques et le réglage de l’équilibre pour s’adapter au mieux aux courbes fluides et rapides des coteaux toscans.

Les temps au tour chutaient entre les deux séances, les deux voitures affinant progressivement leur équilibre et Daniel Ricciardo et Esteban Ocon se classant respectivement cinquième et sixième l’après-midi.

Les deux monoplaces ont roulé avec des charges légères et élevées en carburant tout au long de la journée pour identifier le niveau optimal d’appuis sur ce circuit vallonné de quinze virages développant 5,245 km.

Les enseignements du jour
Les essais d’aujourd’hui étaient dédiés à la découverte d’une nouvelle piste et du comportement des pneumatiques.

Daniel Ricciardo – R.S.20-01 #3
Essais libres 1 : 10e – 1’19’’140 – 25 tours
Essais libres 2 : 5e – 1’18’039 – 32 tours

Daniel : « C’est tellement plaisant de piloter au Mugello. C’est amusant sur un tour, mais ça l’est également dans les longs relais. Ceux-ci sont normalement beaucoup plus lents, mais il n’y a aucun répit tant c’est extrêmement rapide. Les virages 8 et 9 se négocient presque à plein régime avec beaucoup d’essence, donc vous devez rester sur vos gardes. J’ai l’impression que nous sommes partis du bon pied aujourd’hui. Il y avait quelques points à améliorer le matin, mais nous y sommes parvenus dans l’après-midi. Les deux voitures ont l’air bien placées, les feuilles de temps semblent bonnes, donc nous serons ravis d’être aux mêmes positions en qualifications. »

Esteban Ocon – R.S.20-04 #31
Essais libres 1 : 6e – 1’18’’805 – 28 tours
Essais libres 2 : 6e – 1’18’’115 – 29 tours

Esteban : « C’était une bonne journée pour l’équipe. C’est une nouvelle piste pour tout le monde et c’est également ma première fois ici. Piloter au Mugello procure des sensations fantastiques et je n’ai pas été déçu ! Quand nous avons fait le tour du circuit à pied hier, j’imaginais à quel point ce serait génial de rouler sur ce tracé. C’est un immense défi, assez physique pour nous pilotes, mais cela sera aussi particulièrement difficile pour les pneus. Nous avons encore beaucoup de performances à libérer pour demain, mais c’est probablement l’un de mes meilleurs vendredis de l’année à ce jour. »

Ciaron Pilbeam, ingénieur de course en chef : « Nous essayons de ne pas trop nous attarder sur les temps le vendredi, mais c’était une bonne journée dans l’ensemble. C’est formidable de découvrir un nouveau circuit, mais cela n’affecte pas vraiment notre programme du vendredi. Nous nous sommes tout simplement mis au travail en effectuant tout ce que nous devions faire. Les relais courts étaient bons, tout comme les longs. Nous avons connu quelques interruptions avec des drapeaux rouges dans l’après-midi, mais elles sont heureusement arrivées à des moments n’affectant pas vraiment notre programme. Comme toujours, nous avons un peu de travail à faire, mais il n’y a aucune inquiétude particulière. Nous devons juste faire nos devoirs habituels du vendredi soir pour être fin prêts samedi. »

share