Renault F1 Team a signé sa première double arrivée dans les points de la saison 2019 du Championnat du Monde FIA de Formule 1 avec la sixième place de Daniel Ricciardo et la septième position de Nico Hülkenberg au Grand Prix Pirelli de Canada disputé à Montréal dimanche.

Dans des conditions chaudes et ensoleillées sur le Circuit Gilles Villeneuve, Daniel partait d’une belle quatrième place sur la grille. L’Australien conservait d’abord ce rang tout en réalisant de bons temps avant son arrêt au huitième tour. Le changement de pneumatiques rapidement effectué par l’équipe lui permettait d’accroître son avance sur Pierre Gasly.

Nico prenait également un départ propre depuis la septième position et dépassait Valtteri Bottas dans le premier tour. L’Allemand gardait les gommes tendres plus longtemps que Daniel afin de creuser l’écart sur le pilote Red Bull Racing Pierre Gasly, qu’il effaçait après son passage aux stands au seizième tour.

Dès lors, les deux hommes devaient maintenir leurs places et rallier l’arrivée pour sceller cet excellent résultat d’équipe, Daniel passant sous le drapeau à damier juste devant Nico.

• Parti depuis la quatrième position avec des Pirelli tendres (rouge) usés, Daniel s’est arrêté au huitième tour pour passer des pneus durs (blanc) neufs.
• Nico s’est élancé avec des gommes tendres neuves avant de chausser un train de durs (blanc) neufs au seizième passage.

Nico Hülkenberg – Départ : 7e – Arrivée : 7e
« Nous pouvons être satisfaits aujourd’hui, car il s’agit d’un excellent résultat collectif. J’avais un bon rythme tout au long de la course, j’ai pris soin des pneumatiques tendres et j’ai pu profiter de gommes plus fraîche sur la fin. J’ai dû lever un peu le pied pour éviter une surchauffe et nous nous sommes dès lors contentés de ce résultat solide pour l’équipe. Nous repartons avec le sourire aux lèvres. Les trois ou quatre derniers week-ends avaient été compromis pour différentes raisons, mais nous avons exploité tout le potentiel de la voiture aujourd’hui. C’est une belle récompense pour l’énorme travail fourni par l’équipe, aussi bien à Enstone qu’à Viry, et nous devons désormais conserver cette dynamique. »

Daniel Ricciardo – Départ : 4e – Arrivée : 6e
« J’ai fait tout ce que je pouvais en piste et je suis content du résultat final. C’est la première double arrivée dans les points de l’équipe cette année, et elle rapporte gros avec la sixième et la septième place. Nous ne pouvons pas demander beaucoup plus. Il y a clairement des signes positifs à retenir. Nous savons que les écuries de pointe sont meilleures à ce stade, mais c’était quand même très amusant de se battre contre Valtteri [Bottas] pendant quelques tours. Notre approche est réaliste, mais l’équipe doit être fière de ce week-end. Ils ont la volonté et la détermination nécessaires pour aller de l’avant et c’est vraiment encourageant. »

Cyril Abiteboul, Team Principal
« Ce week-end est ni plus ni moins que le modèle de ce que nous nous étions fixé comme objectif et la démonstration que nous en sommes capables. Il faut que cela se poursuive dans les courses à venir et la 6eme place de Daniel et la 7eme de Nico, les meilleures possibles à ce stade dans des conditions normales, nous relancent pour la saison.

Plus globalement les pilotes ont été impeccables tout le weekend et Daniel a été exceptionnel dans son tour de qualification hier, il nous a tous donné un sourire presque aussi large que le sien ! Le reste de l’équipe a assuré une exécution impeccable qui doit nous redonner confiance mais ne surtout pas nous faire oublier les erreurs du début de saison. Nous restons donc très concentrés et conscients du travail qu’il reste à faire. Nous nous tournons dès ce soir sur le Grand Prix de France qui marque la deuxième étape de notre plan de redressement après celle qui portait sur le moteur et qui a bénéficié de toute la visibilité et la reconnaissance qu’elle méritait sur un des circuits les plus exigeants du calendrier. »

Share