Renault DP World F1 Team débutera le Grand Prix d’Autriche avec Daniel Ricciardo et Esteban Ocon respectivement aux dixième et quatorzième positions sur la grille de départ demain.

Après un vendredi prometteur, l’objectif de l’équipe était de faire entrer ses deux voitures en Q3 pour être dans les dix premiers sur la grille.

Daniel et Esteban sont aisément sortis de Q1 grâce à deux relais en pneus tendres Pirelli.

En Q2, Esteban a trouvé des améliorations dans sa deuxième tentative, mais cela n’a pas suffi pour atteindre la Q3 dès ses débuts sous les couleurs de Renault DP World F1 Team. Le Français a terminé au quatorzième rang.

Neuvième de la deuxième phase des qualifications, Daniel a tenté de consolider sa position dans l’ultime séance opposant les dix pilotes les plus rapides.

Un drapeau jaune alors qu’il améliorait son temps l’a hélas contraint à couper son effort et l’Australien a dû se contenter de la dixième place.

Daniel Ricciardo, R.S.20-03 #3 – Q : 10e en 1’04’’239 – EL3 : 12e en 1’05’’088
« Avec le drapeau jaune dans notre dernière tentative j’ai dû lever le pied. Nous savons que nous aurions pu faire mieux que dixièmes comme nous l’avons démontré depuis le début du week-end. C’est néanmoins positif d’être en Q3, surtout après notre prestation ici l’an passé. C’est un signe de progression. Des choses comme cela sont hors de notre contrôle, donc c’est un peu frustrant, mais cela peut parfois arriver. Nous devrons attaquer demain et chercher à entrer dans les huit premiers, si ce n’est mieux. J’ai hâte que les feux s’éteignent demain ! »

Esteban Ocon, R.S.20-04 #31 – Q : 14e en 1’04’’643 – EL3 : 11e en 1’05’’037
« Je ne suis pas très satisfait aujourd’hui car ce résultat n’est pas celui auquel nous aspirions. Je sais que nous aurions pu faire mieux avec le matériel à notre disposition. Nous n’avons pas bien appréhendé de petits détails et je veux revoir ce qu’il s’est passé car l’écart est grand entre ma position et celle que je visais. Nous allons étudier cela de près et continuer de travailler d’arrache-pied. Cela n’a pas suffi aujourd’hui, mais nous tenterons de revenir plus forts demain. »

Ciaron Pilbeam, ingénieur de course en chef
« Le résultat final n’est pas tout à fait celui que nous visions, mais nous sommes néanmoins en mesure de lutter pour des points demain et c’est ce qui compte. Le drapeau jaune lors du tour d’attaque de Daniel en pneus neufs en Q3 l’a obligé à couper son effort et il lui était impossible d’améliorer son temps. Esteban n’a pas réussi à tout mettre bout à bout et il a également manqué une aspiration dans son tour en Q2. Cela lui a probablement coûté un peu de temps. Nous avons désormais différentes options stratégiques à évaluer pour demain. »

share