Renault DP World F1 Team a inscrit seize points au Grand Prix VTB de Russie avec la cinquième place de Daniel Ricciardo et la septième d’Esteban Ocon à l’Autodrome de Sotchi.

Ce résultat permet à l’équipe de compter désormais 99 unités, soit plus que son total à l’issue de la saison 2019, et de conserver le cinquième rang au Championnat Constructeurs.

Le début de course était riche en action. Septième sur la grille, Esteban se hissait en quatrième position à la fin du premier tour, juste devant Daniel qui était troisième le temps de deux virages après son excellent départ. Esteban prenait l’avantage sur Daniel au septième virage du premier tour.

Daniel glissait en sixième position au quinzième passage, ses pneumatiques tendres commençant à perdre de l’adhérence à l’arrière. L’Australien chaussait donc les pneus durs une boucle plus tard. De son côté, Esteban s’arrêtait pour passer les durs au dix-huitième tour, mais il perdait une place lorsque Sergio Perez restait en piste pour faire l’overcut. Menacé par les concurrents ayant opté pour la stratégie opposée, Esteban laissait Daniel passer au vingt-sixième passage pour couvrir ses poursuivants. Daniel écopait toutefois d’une pénalité de cinq secondes pour être sorti large au deuxième virage durant la manœuvre.

Dès lors, Daniel accentuait l’écart sur le sixième pour s’assurer que la pénalité de temps ne le fasse pas rétrograder. En parallèle, Esteban se défendait brillamment face au retour de Daniil Kvyat pour sceller sa septième place à l’arrivée.

Daniel Ricciardo – Départ : 5e – Arrivée : 5e
« Je suis satisfait du résultat d’aujourd’hui, qui est aussi bon pour l’équipe. J’ai effectué un excellent départ et je me suis hissé au troisième rang dans les premiers virages avant de retomber à la cinquième place. La course a ensuite changé de physionomie en passant en pneus durs. Nous avions un beau rythme, mais j’ai commis une erreur en dépassant Esteban dans le deuxième virage, d’où la pénalité de temps. J’ai bloqué les freins avant, donc j’en assume la responsabilité, mais j’ai pu rattraper cette erreur et bien revenir. Avec du recul, je suis plutôt content de ma journée et du résultat final, car nous prenons de gros points. La voiture fonctionne bien, la fiabilité est bonne, donc tout s’est bien passé pour nous. »

Esteban Ocon – Départ : 7e – Arrivée : 7e
« C’est un excellent résultat d’équipe, donc c’est bien dans l’ensemble. La voiture n’était plus la même lorsque nous avons chaussé les pneus durs. C’était un peu plus piégeux au volant et j’avais du mal avec l’adhérence et l’équilibre. Je n’étais tout simplement pas autant à l’aise qu’avec les tendres. Je suivais presque Max [Verstappen] en tendres en début de course, donc c’est quelque chose que nous devrons analyser. Plus de points étaient potentiellement à notre portée, mais nous sommes satisfaits du résultat et du déroulement de notre course. Nous savons que la monoplace est rapide et c’est de bon augure pour la suite. Nous allons dans la bonne direction, nous rattrapons ceux devant nous et c’est notre objectif au Championnat Constructeurs. Nous y parvenons ! »

Cyril Abiteboul, Team Principal
« Ce week-end s’achève sur un beau résultat d’équipe avec seize points de plus au Championnat Constructeurs. Depuis vendredi matin, nous sentions que nous pouvions atteindre ces positions et c’est bien de l’avoir fait. Nous en voulons toujours plus, bien évidemment, mais les quatre voitures devant Daniel méritent d’être à leurs places. Nous savions que nous serions menacés par les monoplaces s’élançant en dehors du top dix et c’est exactement ce qu’il s’est passé avec Leclerc et Kvyat. Daniel a toutefois été vraiment impressionnant en créant l’écart requis avec Leclerc pour couvrir la pénalité de cinq secondes après avoir dépassé les limites du circuit au deuxième virage lorsque nous avons inversé les positions de nos monoplaces afin de limiter le temps perdu derrière Vettel. De son côté, Esteban a parfois eu un peu plus de mal avec le grip des Hard pendant la course, mais il a été remarquable dans sa défense face à Kvyat durant plus de vingt tours et il a contribué au bon résultat global de l’équipe. Nous quittons Sotchi avec 99 points après 10 courses, ce qui est plus que l’an dernier sur une saison de 21 courses. Cela démontre clairement la progression de l’écurie sur une année. C’est également plus serré que jamais avec les deux équipes devant nous et la bataille s’annonce très excitante avec eux jusqu’à la fin de saison. »

Share