GRAVIR LES SOMMETS

A la fin des années 60, Renault acquiert Gordini, fabricant de voiture et optimisateur de performance fondé en 1946 par le pilote italien Amédée Gordini, surnommé ‘Le Sorcier’ pour sa façon d’insuffler aux moteurs ordinaires une performance de Grand Prix. Dès les années 70, la nouvelle division Renault Gordini fait équipe avec le groupe pétrolier Elf pour créer un programme de recherche chargé de développer un moteur de haute performance. Le résultat est un V6 turbo 2 litres qui fait le succès des prototypes Renault Alpine, et décroche la victoire aux 24 Heures du Mans en 1978 avec la Renault Alpine A442B. Le moteur rencontre un succès immédiat. En coulisses, la décision est prise d’utiliser le V6 turbo en F1™.