Hockenheim, terre de sacres ?

Disputé en Allemagne, l’avant-dernier rendez-vous de la cinquantième et dernière saison de Formule Renault pourrait se révéler décisif puisque Victor Martins, ART Grand Prix et David Vidales sont susceptibles d’être couronnés dès ce week-end au Hockenheimring !

Pour la troisième année de suite, Hockenheim accueille la neuvième étape du calendrier. L’hôte du Grand Prix d’Allemagne de Formule 1 pourrait à nouveau jouer un rôle crucial dans le sprint final après avoir vu Max Fewtrell faire un pas vers le titre en 2018, puis Oscar Piastri engranger de précieux points l’année passée avec le duel en piste entre Victor Martins et Caio Collet.

Martins vs Collet

À quatre courses de la fin de cette cinquantième saison de Formule Renault Eurocup, la question est de savoir qui de Victor Martins (ART Grand Prix) ou de Caio Collet (R-ace GP) inscrira son nom au palmarès de la catégorie.

Fort de trente-trois points d’avance, Victor Martins arrive en Allemagne en étant le seul à pouvoir être sacré dès dimanche. Le nouveau recordman du nombre de pole positions dans la catégorie s’appuiera sur son expérience à Hockenheim pour mettre toutes les chances de son côté, même si ce tracé lui rappellera autant de bons que de mauvais souvenirs.

En 2018, le Français avait dû faire une croix sur le titre chez les rookies en raison de ses deux abandons. Un an plus tard, il s’était imposé grâce à un double dépassement d’anthologie… Vingt-quatre heures seulement avant de perdre gros en partant à la faute face à Caio Collet !

Cette semaine, les enjeux seront plus importants puisque les deux hommes se disputeront la couronne. Deux fois troisième et double vainqueur chez les rookies l’an passé, Caio Collet retrouvera le circuit où il avait signé la prestation la plus aboutie de sa première campagne.

Le pilote de la Renault Sport Academy aura d’autant plus à cœur de briller que le Brésilien a vu sa série record de trente-quatre entrées consécutives dans les points s’arrêter en étant percuté dimanche dernier. Contraint à l’abandon, le Brésilien aura le couteau entre les dents pour réaliser une performance parfaite, combler son retard et reprendre le contrôle de son destin !

Les batailles s’intensifient

La lutte pour la troisième marche du podium s’annonce tout particulièrement intense pour ce deuxième rendez-vous de la saison en Allemagne.

La dynamique est actuellement favorable à Franco Colapinto (MP Motorsport), qui a profité du double abandon de David Vidales (JD Motorsport) à Imola pour s’emparer de la troisième place. L’Argentin tentera de creuser l’écart mais l’Espagnol voudra reprendre son bien. Les deux hommes devront toutefois surveiller Alex Quinn (Arden Motorsport), en embuscade et revenu à sept points dans la course au titre chez les rookies.

Les efforts des cinq hommes de tête auront également leur importance dans le match que se livrent les équipes. Menée par Victor Martins, ART Grand Prix pourrait être couronnée dès samedi, mais R-ace GP, MP Motorsport, JD Motorsport et Arden Motorsport jetteront toutes leurs forces dans la bataille pour repousser l’échéance.

Dans ce contexte où la pression monte progressivement autour des différents prétendants, d’autres concurrents joueront leur va-tout pour finir la saison en trombe. Ce sera notamment le cas de Grégoire Saucy (ART Grand Prix), William Alatalo (JD Motorsport) et Ugo de Wilde (Arden Motorsport), déterminés à s’offrir une première victoire cette année. Gonflé à bloc après son premier podium en Formule Renault Eurocup dimanche dernier, Hadrien David (MP Motorsport) tentera aussi de poursuivre sur sa lancée pour se hisser sur la plus haute marche dès ce week-end.

Enjeux à tous les niveaux

Si les regards se concentreront sur les batailles pour les titres, de nombreux concurrents profiteront de l’avant-dernier rendez-vous du calendrier pour se faire remarquer avant leurs prochaines échéances.

Sur un tracé qu’il connaît bien, le protégé de Mercedes-AMG Paul Aron (ART Grand Prix) espère ainsi capitaliser sur son expérience pour remonter dans le top dix du classement général, tout comme Tijmen van der Helm (FA Racing), qui découvrira la piste du Bade-Wurtemberg.

En parallèle. Petr Ptáček (MP Motorsport), Amaury Cordeel (FA Racing), Michael Belov et László Tóth (Bhaitech Racing) comptent bien exploiter leurs visites précédentes à Hockenheim pour se mêler aux avant-postes.

Enfin, Reshad De Gerus (Arden Motorsport) et Nicola Marinangeli (Bhaitech Racing) voudront confirmer leur progrès et leur montée en régime au fil de la saison en inscrivant de gros points avant la finale au Circuit Paul Ricard.

Les qualifications et les courses disputées à Hockenheim seront retransmises en direct sur la page Facebook des Renault Sport Series et la chaîne YouTube de Renault Sport.

Programme

Vendredi 6 novembre
9h50–10h25 Essais libres 1
11h45–12h30 Essais libres 2

Samedi 7 novembre
9h40–10h00 Qualifications 1
16h10–16h50 Course 1

Dimanche 8 novembre
9h40–10h00 Qualifications 2
16h10–16h50 Course 2

Liste des engagés

share