Introduction

La production de la Renault Nervasport débute en 1932 : une voiture de course de luxe à 8 cylindres en ligne. Prenant exemple sur la plus grande et plus lourde Nervastella, elle intègre le terme "Sport" dans son nom pour témoigner de la “superpuissance” de la marque, combinant le moteur de la grande Nervastella à un châssis plus court et une carrosserie plus légère. Le désir de vitesse de plus en plus présent, Louis Renault sollicite à nouveau ses ingénieurs pour qu’ils élaborent un engin plus rapide, construit sur le modèle du véhicule de série. Il fait appel à Auguste Riolfo, chef des essais, pour créer une voiture qui pourrait défier le circuit de Montlhéry. La Renault Nervasport Records en est le résultat.