LA CLÉ ? LA FIABILITÉ

Alonso et son co-équipier, Giancarlo Fisichella, remportent trois victoires et une troisième place aux quatre premières courses de la saison 2005. Ferrari et McLaren sont à leurs trousses tout au long de l’année, mais la fiabilité de la R25 et les talents des deux pilotes Renault font la différence. Après 19 courses, sept victoires, huit autres places de podium, et seulement deux abandons, le titre F1™ revient au jeune Fernando Alonso, à seulement 24 ans.