La musique du moteur

Après avoir tout ajouté pour accélérer la voiture, les ingénieurs Renault Sport ont supprimé tout ce qui la ralentissait, de la climatisation aux isolants sonores. Les occupants profitaient ainsi d’une immersion totale, avec une bande son à coup d’explosions uniques de l’échappement Akrapovič ou le crissement des pneumatiques Michelin. Nul besoin d’un système audio avec cette musique dans les oreilles.