Qui aurait parié, lorsque Renault Sport lança sur le marché sa première Mégane Renault Sport, que le modèle deviendrait une référence incontournable du segment ? Pendant quinze ans et trois générations de Mégane R.S., les experts de Renault Sport ont mis toute leur passion pour offrir toujours plus de technologie, plus de performance, et plus de plaisir.

Au début des années 2000, Renault se lance sur le marché en plein essor des berlines sportives et demande à Renault Sport sur une version sportive de sa deuxième génération de Mégane. Un défi pour Renault Sport, qui a jusqu’alors marqué les esprits avec ses petites sportives comme le Spider, Clio R.S. ou Clio V6.

MÉGANE RENAULT SPORT, LA PIONNIÈRE
Lancée en 2004 en carrosserie 3 ou 5 portes, elle affiche un design sportif mais sobre. C’est surtout sous le capot que les ingénieurs de Renault Sport font entrer les vitamines : le F4RT RS développant 225 ch (vs. 165 ch), pour un couple de 300 Nm. Les évolutions de Mégane Renault Sport jusqu’à la très radicale Mégane R26.R l’élèvent au statut de référence de sa catégorie.

L’expertise Renault Sport.
En introduisant le train avant à pivot indépendant (TAPI) pour la première fois sur une voiture de série, Renault Sport affirme son expertise sur les liaisons au sol. Une technologie issue de la compétition qui équipera par la suite toutes les Mégane R.S.. La série limitée F1 Team R26 introduit pour sa part le différentiel à glissement limité, qui améliore sensiblement la motricité et la précision du train avant.

Versions et séries limitées
• 2005 : Mégane Renault Sport Trophy (225 ch) introduit le châssis Sport
• 2006 : Mégane R.S. F1 Team (225 ch), puis Mégane F1 Team R26 (230 ch)
• 2007 : Mégane R.S. dCi (175 ch)
• 2008 : Mégane R26.R comme « radicale » (230 ch). Elle signe un premier record sur la Nordschleife du Nürburgring en 8’17’’

MÉGANE III R.S., LA CONFIRMATION
À sa sortie en 2009, Mégane R.S. 250 lance un pavé dans la mare des berlines sportives. Dotée de la carrosserie 3 portes de Mégane Coupé et d’un kit carrosserie bodybuildé introduisant notamment la lame F1 qui deviendra identitaire des modèles R.S., elle affirme haut et fort son caractère sportif. Le F4RT RS gagne encore 20 ch et affiche 250 ch pour 340 Nm. Elle est proposée en châssis Sport ou un châssis Cup.

L’expertise Renault Sport.
R.S. Monitor, le nouveau système de télémétrie unique dans sa catégorie, affiche en temps réel des informations sur la voiture, et permet même au conducteur de personnaliser sa cartographie pédale. Unique dans la catégorie ! En 2015, la version R.S. Monitor 2.0 permet notamment de se connecter au R.S Replay.

Versions et séries limitées
• 2011 : Monaco GP (250 ch)
• 2011 : Mégane R.S. Trophy (265 ch), détentrice d’un deuxième record sur la Nordschleife (8’07’’97)
• 2012 : Mégane R.S. Collection 2012 reprend l’évolution de la Trophy précédente (265 ch)
• 2012 et 2013 : Mégane R.S. RB7 et RB8, aux couleurs de Red Bull Racing (265 ch)
• 2014 : Mégane R.S. Collection 2014 (265 ch), dotée de la nouvelle identité de marque
• 2015 : Mégane R.S. 275 Trophy
• 2015 : Mégane R.S. 275 Trophy-R : allégée au maximum, l’ultime radicale pulvérise le précédent record sur le Nürburgring (7’54’’36)
• 2015 : Mégane R.S. 275, reprend les acquis de Mégane R.S. 275 Trophy.

MÉGANE IV R.S. : ENCORE PLUS LOIN…
Un design puissant, tourné vers la performance, un châssis associant efficacité, agilité et confort avec notamment son système 4Control à 4 roues directrices, un moteur 1.8 L turbo de dernière génération développant 280 ch et 390 Nm de couple, et des équipements technologiques de pointe comme le R.S. Vision et Multi-Sense… La dernière génération de Mégane R.S. est nourrie de tout le savoir-faire et la passion de Renault Sport. Objectif : le plaisir de pilotage intégral !

L’expertise Renault Sport.
Les quatre amortisseurs de Mégane R.S. sont équipés de butées hydrauliques de compression, véritables « amortisseurs dans l’amortisseur », pour plus de confort et pour une maîtrise optimale du contact pneu-sol.
La nouvelle culasse a bénéficié pour son développement des moyens de calcul de Renault Sport Racing pour la Formule 1. Quant à la version Trophy, son turbocompresseur reçoit une technologie directement issue de la F1 : une turbine montée sur un roulement à billes en céramique divise la friction par trois et réduit le temps de réponse du turbo.

Versions et séries limitées
• 2019 : Mégane R.S. Trophy, avec ses 300 ch, est la plus puissante des Renault jamais commercialisées.

Share