Oscar Piastri (R-ace GP) a tenu son rang de leader de la Formule Renault Eurocup en se montrant le plus rapide des essais collectifs organisés au Nürburgring. Avec son meilleur tour en 1’55’’850, l’Australien a devancé son équipier Alexander Smolyar (R-ace GP) et Lorenzo Colombo (MP Motorsport). Le pilote de la Renault Sport Academy Caio Collet (R-ace GP) a mené les débats chez les rookies.

Après un mois de pause, le peloton de Formule Renault Eurocup retrouvait la piste dès 8h45 pour la première séance d’essais du sixième rendez-vous de l’année.

Les premières minutes étaient marquées par plusieurs échanges du meilleur temps entre Frank Bird (Arden Motorsport) et le trio de pilotes MP Motorsport avant que leurs adversaires de chez R-ace GP et Patrik Pasma (Arden Motorsport) ne se mêlent à la lutte.

Après trente minutes de roulage, Alexander Smolyar prenait l’avantage avant qu’Alex Quinn (Arden Motorsport) ne lance le sprint final. Lorenzo Colombo, Caio Collet et Oscar Piastri le relayaient en tête, mais Alexander Smolyar mettait tout le monde d’accord en 1’55’’883 pour devancer Oscar Piastri, Lorenzo Colombo, Caio Collet et Victor Martins.

Dans des conditions sensiblement plus chaudes, l’après-midi était dominé par Oscar Piastri. Si Caio Collet et Kush Maini (M2 Competition) s’emparaient éphémèrement les commandes et qu’Alexander Smolyar s’installait au sommet avant la session, l’Australien répliquait à huit minutes du drapeau à damier.

Améliorant à plusieurs reprises, le leader du classement général signait finalement un tour en 1’55’’850 pour précéder son équipier russe. Comme le matin, Lorenzo Colombo privait R-ace GP d’un triplé en devançant le meilleur rookie Caio Collet tandis que Petr Ptáček (Bhaitech Racing) complétait le top cinq.

Demain, les concurrents disputeront la première séance de qualification à 8h45, heure locale. Le départ de la première course du week-end sera donné à 13h10.

Essais collectifs 1 - Essais collectifs 2

Ils ont dit

Oscar Piastri (R-ace GP) : « La première séance était surtout l’occasion de se dérouiller après la pause estivale. La seconde était excellente sur tous les plans et les choses s’annoncent bien pour demain. Il faudra toutefois surveiller la hausse des températures entre les qualifications et la course, mais l’objectif sera surtout d’être régulier en cette deuxième moitié de saison. Des problèmes indépendants de notre volonté et des erreurs de ma part nous ont privés d’une plus grande avance au championnat, mais nous en avons retiré les leçons et tout reste à jouer, notamment entre les quatre premiers du classement général ! »

Lorenzo Colombo (MP Motorsport) : « C’était bon de reprendre le volant. Je me suis classé troisième des deux séances, mais il nous reste trois dixièmes à trouver face aux monoplaces de l’équipe R-ace GP. Je suis sûr que mes retours, associés à ceux de Victor, nous permettront d’obtenir de bons réglages d’ici les qualifications. Ce sera la clé demain comme les dépassements s’annoncent difficiles ici. Le plan pour cette seconde partie de saison est de reproduire mes deux derniers rendez-vous avant la pause en gagnant le plus souvent possible ! »

Alex Quinn (Arden Motorsport) : « J’ai beaucoup appris lors de cette première journée en Formule Renault depuis les rookies tests de 2016. C’était toutefois difficile physiquement comme je n’ai pas piloté depuis un an. C’était même un peu un choc, mais je vais m’habituer petit à petit et je suis ravi de la façon dont se sont déroulées les deux séances avec une voiture très bien équilibrée et de bons retours de mon ingénieur. Je ne me suis pas vraiment fixé d’objectif, comme tout est nouveau pour moi à l’exception de l’équipe. Je veux juste faire de mon mieux, continuer d’apprendre un maximum et voir où cela me mène ! »

Alex Karkosik (FA Racing by Drivex) : « C’était une première journée difficile avec un souci électrique le matin et un véritable défi physique l’après-midi. Avec le volant assez proche du corps, je pense même que cette Formule Renault est plus éprouvante physiquement que la Formule Renault 3.5 que j’avais piloté à Bahreïn. Nous verrons bien comment cela se passera demain, mais l’objectif sera de se rapprocher du peloton. Les essais m’ont permis de reprendre le rythme après un an de pause pour donner la priorité à mes études, mais j’espère bien réduire l’écart avec les leaders. »

share