Dans la foulée de son rendez-vous prestigieux dans le cadre du Grand Prix de Monaco de F1, les concurrents de la Formule Renault Eurocup se retrouvent sur le Circuit Paul Ricard (31 mai-2 juin). Victorieux en Principauté, Victor Martins (MP Motorsport) et Alexander Smolyar (R-ace GP) voudront faire le trou en tête du classement général, mais leurs adversaires préparent déjà leur réplique avant la première pause estivale.

Trois semaines avant que les pilotes de Formule 1 et de Clio Cup ne s’y expriment dans le cadre du Grand Prix de France, les concurrents de la Formule Renault Eurocup s’affronteront sur le tracé du Castellet, réputé pour ses défis tels la courbe de Signes ou le double droit du Beausset.

Si les statistiques ne mentent pas, la quatrième manche du calendrier sera d’ailleurs l’une des plus importantes à suivre puisque l’un des vainqueurs au Circuit Paul Ricard a toujours été sacré en fin d’année depuis 2011... Dans ce contexte, tous les prétendants auront à cœur de briller en espérant que la règle se confirme après la finale disputée de nuit à Abu Dhabi le 26 octobre !

Trois hommes pour faire le break

Victorieux à Monaco, Victor Martins (MP Motorsport) et Alexander Smolyar (R-ace GP) se sont propulsés aux deux premières places du classement général.

Le Français de la Renault Sport Academy et le protégé de SMP Racing voudront poursuivre sur leur série de trois podiums consécutifs afin de distancer leurs adversaires, à commencer par Oscar Piastri (R-ace GP). Après avoir manqué le champagne monégasque, celui-ci aura à cœur de rebondir au plus vite pour reprendre les commandes de la discipline.

Ces trois prétendants au titre auront tous des arguments en leur faveur au moment de revenir sur la piste de leur première course en Formule Renault Eurocup. Victor Martins avait ainsi terminé au pied du podium, juste devant Oscar Piastri, tandis qu’Alexander Smolyar détient depuis les essais de présaison le temps de référence de la catégorie au Circuit Paul Ricard !

La chasse est ouverte !

Derrière ce trio, le groupe de poursuivants est mené par les rookies brésiliens Caio Collet (R-ace GP) et João Vieira (JD Motorsport).

Après avoir définitivement lancé sa campagne en finissant troisième samedi à Monaco, le pilote de la Renault Sport Academy voudra poursuivre sa montée en puissance en allant chercher un premier succès sur un tracé qu’il connaît bien depuis son sacre en Championnat de France F4. Deuxième à Silverstone et troisième à Monaco, João Vieira sera aussi l’un des hommes à suivre parmi les prétendants à la victoire.

Plus discrets depuis le premier rendez-vous de Monza, Lorenzo Colombo (MP Motorsport) et Ugo de Wilde (JD Motorsport) tenteront de retrouver le podium pour garder le contact avec les leaders. Légèrement distancés après Monaco, le Pilote Affilié Renault Sport Leonardo Lorandi (JD Motorsport) et Kush Maini (M2 Competition) auront le même but, tout comme Petr Ptáček (Bhaitech Racing), dont l’écurie est la seule à être repartie les mains vides de Monaco.

Callan O’Keeffe (FA Racing by Drivex) ambitionnera de prolonger sa série de quatre entrées consécutives dans les points pour entrer dans le top dix du classement général. Il devrait toutefois croiser Patrik Pasma (Arden Motorsport) sur sa route ou encore Xavier Lloveras (Global Racing Services), surmotivé après avoir débloqué son compteur et celui de son équipe en terminant sixième à Monaco.

Des outsiders revanchards

Certains concurrents profiteront de ce deuxième week-end de course en deux semaines pour oublier au plus vite leurs désillusions monégasques.

Après leurs doubles abandons, Sebastián Fernández (Arden Motorsport) et Lucas Alecco Roy (M2 Competition) voudront rebondir pour augmenter ou ouvrir leurs compteurs. En parallèle, Federico Malvestiti (Bhaitech Racing), Frank Bird (Arden Motorsport) et Amaury Cordeel (MP Motorsport) viseront également un retour dans un top dix de plus en plus convoité et disputé.

Enfin, Patrick Schott (FA Racing by Drivex), Brad Benavides (FA Racing by Drivex) et Alessio Deledda (Global Racing Series) ont égalé ou battu leur meilleur résultat de la saison à Monaco. Ces trois rookies tenteront désormais de confirmer leurs progrès en inscrivant leurs premiers points dans la catégorie avant la première pause estivale.

Prévues samedi à 15h20 et dimanche à 15h25, les deux courses de Formule Renault Eurocup organisées en support des 1000 Kilomètres du Circuit Paul Ricard seront diffusées sur la page Facebook des Renault Sport Series ainsi que sur la chaîne Youtube de Renault Sport.

En bref

  • 1 Victor Martins est le seul pilote à être entré dans le top dix sur chacune des six premières courses de la saison.
  • 7 Sept équipes différentes ont marqué des points à Monaco. Les huit écuries engagées ont toutes ouvert leur compteur.
  • 8 Huit des neuf derniers pilotes titrés en Formule Renault Eurocup se sont imposés au Castellet durant leur campagne : Robin Frijns, Stoffel Vandoorne, Pierre Gasly, Nyck de Vries, Lando Norris, Sacha Fenestraz et Max Fewtrell. En 2015, le Circuit Paul Ricard n’était pas au calendrier.
  • 10 À Monaco, Caio Collet est devenu le dixième homme à monter sur le podium cette année.
  • 20 Après concertation avec les concurrents, les séances de qualifications dureront désormais vingt minutes.
  • 50 Trois semaines après le meeting de Formula Renault Eurocup, plus de cinquante pilotes issus des Clio Cup nationales et régionales à travers le monde s’affronteront sur le Circuit Paul Ricard lors d’un Clio Cup Open exceptionnel organisé en support du Grand Prix de France de Formule 1.

Programme

Vendredi 31 mai 2019

10h10-11h00 Essais collectifs 1

16h00-16h50 Essais collectifs 2

Samedi 1er juin 2019

10h00-10h20 Qualifications 1

15h50-16h25 Course 1

Dimanche 2 juin 2019

9h30-9h50 Qualifications 2

15h25-16h00 Course 2

share