Renault DP World F1 Team a signé son premier podium en Championnat du Monde FIA de Formule 1 depuis son retour en 2016 au terme d’un Grand Prix de l’Eifel passionnant au Nürburgring. Avec la superbe troisième place de Daniel Ricciardo à l’arrivée, l’écurie fait son retour sur le podium après dix ans d’absence.

Sixième sur la grille, Daniel a gagné trois positions pour se hisser sur la troisième marche du podium et la conserver pour 1’’4 après une lutte de haute volée au volant de la Renault R.S.20. La dernière apparition de l’équipe sur le podium remontait au Grand Prix de Belgique 2010 avec la troisième place de Robert Kubica à Spa-Francorchamps.

Ce résultat est le fruit d’un très bel effort collectif mené par le muret des stands, l’usine et le garage, sans oublier la superbe prestation de l’Australien ayant dû se battre et tout donner pour préserver ses pneumatiques tout au long des soixante tours de course dans des conditions froides et piégeuses. Après avoir glané un rang au départ, Daniel se montrait patient avant de ravir la quatrième place à Charles Leclerc à l’extérieur du deuxième virage. Après l’arrêt de Valtteri Bottas, Daniel occupait brièvement la troisième position avant de chausser des pneus médiums sous le régime de la voiture de sécurité virtuelle au seizième passage.

Comme ses adversaires directs étaient restés en piste durant cette brève neutralisation, Daniel avait pour mission de gérer ses gommes médiums jusqu’à l’arrivée. Effectuant son arrêt plus tard, Sergio Perez disposait toutefois de pneus beaucoup plus frais par la suite. Daniel devait alors résister jusqu’à ce qu’une intervention de la voiture de sécurité en fin de course lui offre l’occasion de basculer sur les tendres et de connaître un final plus serein. Malgré la pression de Sergio Perez à la relance, Daniel tenait bon et créait un écart légèrement supérieur à la seconde sous le drapeau à damier.

Son équipier Esteban Ocon était contraint à l’abandon au vingt-troisième tour en raison d’un problème hydraulique alors qu’il était solidement installé dans les points. Après un envol difficile, le Français remontait vite pour consolider sa place dans la première moitié du peloton.

Daniel Ricciardo – Départ : 6e – Arrivée : 3e
« C’est génial ! C’est comme si je montais pour la première fois sur le podium. Ces émotions que l’on ressent lorsque l’on sort de la voiture, que l’on embrasse l’équipe, les tapes des mécaniciens sur le casque… C’est juste incroyable et je suis tellement heureux que nous l’ayons fait ! C’est bien sûr mon premier podium avec Renault et je le voulais dès j’ai entamé mon aventure avec l’équipe. Cela faisait aussi deux ans et demi que je n’avais pas participé à cette conférence de presse, donc cela commençait à remonter. J’avais l’impression que ce résultat s’approchait après nos performances sur les dernières courses, donc je suis vraiment content d’y être arrivé. La course en elle-même était assez disputée et il y a eu quelques échanges sur l’opportunité de faire un deuxième arrêt ou non, mais nous avions le bénéfice de la position de piste. La voiture de sécurité nous a donné un avantage, nous avons fait ce choix et c’était finalement le bon. Quelle journée ! »

Esteban Ocon – Départ : 7e – Abandon
« C’est un résultat fantastique pour l’écurie et j’adresse toutes mes félicitations à Daniel et à l’ensemble de l’équipe pour ce superbe podium. C’est très bien pour le Championnat Constructeurs et c’est le plus important et cela souligne aussi les progrès de l’équipe cette saison. Cela avait l’air plutôt bon de mon côté et nous étions assurément en lice pour un top cinq. Je n’ai pas pris le meilleur départ, mais je gérais assez bien mes pneus dans le premier relais. Pour faire simple, j’ai ensuite perdu la direction, les freins et les rapports. C’est un problème hydraulique que nous allons analyser. C’est dommage, mais nous reviendrons plus forts et nous avons déjà hâte d’être à la prochaine course. »

Cyril Abiteboul, Team Principal
« C’est un sentiment merveilleux et je voudrais partager l’émotion que nous avons tous vécue en piste avec chaque membre de l’équipe. Quel chemin pour en arriver là et nous venons de franchir une étape importante aujourd’hui. Nous sommes allés chercher ce podium. Nous le voyions venir depuis un certain temps. Nous avons eu le potentiel pour y être et les circonstances ont joué en notre faveur aujourd’hui. Même si nous avons besoin d’événements devant pour y parvenir, nous disposons non seulement d’une voiture polyvalente, mais aussi de l’équipe pour saisir ces occasions lorsqu’elles se présentent. Daniel a mené une course superbe et il le mérite pleinement. Nous allons devoir reparler de notre pari maintenant ! Le bilan est cependant mitigé puisqu’une seule voiture a franchi la ligne d’arrivée. Esteban effectuait une bonne course jusqu’à l’apparition d’un problème hydraulique nous poussant à l’arrêter. Sans cela, nous aurions pu obtenir beaucoup de points et la fiabilité sera essentielle pour l’issue du championnat à Abu Dhabi. Pour l’heure, célébrons et profitons de ce moment important dans la vie de toute équipe ! »

Share