Saisir les opportunités - Q&A avec Esteban Ocon

Si Esteban Ocon a connu une fin prématurée en Allemagne, le Français se rend au Portugal avec la motivation et la confiance nécessaire pour faire son retour dans les points lors de la première course de Formule 1 disputée sur l’Autódromo Internacional do Algarve.

Avez-vous déjà roulé au Portugal ?
J’ai couru pour la première fois au Portugal sur la piste de karting de Portimão, proche du circuit, en 2011. Je me battais pour le titre en WSK et j’y avais obtenu la pole position, donc c’est un bon souvenir ! Je me souviens avoir vu des F1 y faire des essais et du bruit de l’autre côté de la piste de kart ! Je rêvais du jour où j’aurais l’occasion d’y piloter et c’est désormais au calendrier cette année, donc j’ai hâte d’être au Portugal.

Que connaissez-vous de l’Autódromo Internacional do Algarve ?
De l’extérieur, cela ressemble à un tour de montagnes russes. Je l’ai fait sur mon simulateur chez moi et c’est un défi assez corsé. C’est très vallonné avec de beaux dénivelés et des virages sympas, donc je pense que cela sera spécial au volant d’une F1. Il y a beaucoup de courbes à vitesse moyenne et cela mettra les monoplaces à l’épreuve. Le temps devrait également être différent du Nürburgring. Ce sera intéressant et nous devrons nous adapter aux nouvelles conditions et à la piste plus rapidement que les autres. C’est le but.

Quel bilan tirez-vous des dernières courses ?
C’est vraiment positif de voir la voiture être aussi performante depuis plusieurs courses sur des tracés différents. Nous savons que nous ne pouvons pas nous permettre de relâcher nos efforts maintenant car le championnat est extrêmement serré. J’étais satisfait de ma prestation au Grand Prix de l’Eifel, mais c’était dommage de manquer l’arrivée comme je suis sûr que de bons points nous attendaient. Je suis déterminé à connaître un bon week-end au Portugal et nous voulons prendre de gros points dimanche soir.

Share