Tout peut arriver à Nevers !

Le rythme s’accélère pour les concurrents de la Formule Renault Eurocup. Après leur rentrée la semaine dernière au Nürburgring, les différents protagonistes sont déjà en route pour le quatrième rendez-vous de la saison sur le Circuit de Nevers Magny-Cours... Un tracé effectuant son retour au calendrier pour la première fois depuis une décennie !

Si Magny-Cours avait accueilli les premières journées officielles d’essais de la Formule Renault FR-19 en mars 2019, le théâtre du Grand Prix de France de Formule 1 de 1991 à 2008 n’avait plus reçu une course de Formule Renault Eurocup depuis 2010. Dès mercredi, les pilotes et les équipes seront donc à l’œuvre pour découvrir ou redécouvrir la piste nivernaise.

Martins sur sa lancée ?

Impressionnant avec deux poles, deux victoires et deux meilleurs tours en course à son actif au Nürburgring, Victor Martins (ART Grand Prix) s’est imposé comme l’homme fort de la reprise.

Propulsé en tête du classement général, le Français retrouve cette semaine un circuit qu’il connaît bien. Après y avoir signé deux succès en Championnat de France F4 Junior en 2017, puis le temps de référence à l’aube de l’ère FR-19, Victor Martins voudra capitaliser sur l’avantage du terrain pour creuser l’écart sur ses plus proches poursuivants.

Malgré sa série record en cours de vingt-cinq arrivées consécutives dans les points, Caio Collet (R-ace GP) compte désormais cinq unités de retard sur le nouveau leader. Le Brésilien de la Renault Sport Academy cherchera donc à inverser la tendance là où il l’avait emporté par deux fois lors de sa campagne victorieuse en Championnat de France F4 en 2018.

S’ils possèdent un léger surplus d’expérience, les deux hommes ne devront toutefois pas sous-estimer David Vidales (JD Motorsport) et Franco Colapinto (MP Motorsport). Déjà vainqueurs sur des circuits qu’ils découvraient cette année, l’Espagnol et l’Argentin espèrent s’appuyer sur les acquis de leurs équipes respectives pour lancer idéalement leur week-end en France.

Les poursuivants affûtent leurs armes

Avec quatre vainqueurs issus de quatre équipes différentes en six courses, cette cinquantième saison de Formule Renault ne cesse de confirmer qu’elle sera l’une des plus ouvertes de l’histoire tant tout semble possible cette année !

Déjà montés sur le podium, William Alatalo (JD Motorsport) et Alex Quinn (Arden Motorsport) espèrent rattraper leur retard concédé face au quatuor de tête au Nürburgring pour rester au cœur de la lutte pour le titre.

Les batailles s’annoncent toutefois fascinantes à tous les niveaux. Dans la foulée de leurs premiers podiums, Lorenzo Colombo (Bhaitech Racing), Grégoire Saucy (ART Grand Prix) et Paul Aron (ART Grand Prix) entendent bien exploiter la moindre opportunité à leur portée. Ce dernier pourrait d’ailleurs bien créer la surprise grâce à l’expérience de son mentor Kevin Korjus, vainqueur en Formule Renault Eurocup à Magny-Cours en 2010 !

Réactions attendues

Champion de France F4 en titre, le pilote de la Renault Sport Academy Hadrien David (MP Motorsport) visera aussi un résultat probant sur un circuit qu’il connaît bien et où son équipe avait établi le temps de référence pour les débuts de la FR-19.

Le Français ne sera pas le seul à tenter de revenir dans le top dix du classement général. Également formés au volant des monoplaces à moteur Renault du Championnat de France F4, les Belges Ugo de Wilde (Arden Motorsport) et Amaury Cordeel (FA Racing) voudront ainsi retrouver le niveau de performances affiché parmi les rookies l’an dernier dans la Nièvre.

En parallèle, Tijmen van der Helm (FA Racing), László Tóth (Bhaitech Racing) et Petr Ptáček (R-ace GP) devront mettre toutes leurs facultés d’apprentissage à l’œuvre pour maîtriser toutes les subtilités du tracé le plus rapidement possible pour espérer faire forte impression.

Victorieux à Magny-Cours en Championnat de France F4 Junior en 2018, puis en Championnat de France F4 en 2019, Reshad De Gerus (Arden Motorsport) misera pour sa part sur son expérience de la piste pour ouvrir son compteur et véritablement lancer sa campagne.

Le peloton sera à nouveau complété par l’Italienne Vicky Piria (Bhaitech Racing), présente en remplacement de Nicola Marinangeli, victime d’un accident de la route durant la trêve estivale.

Les deux courses seront retransmises en direct sur la page Facebook des Renault Sport Series et la chaîne YouTube de Renault Sport.

Programme

Mercredi 9 septembre
17h30–20h00 Essais collectifs pré-événement

Jeudi 10 septembre
14h35–15h25 Essais collectifs 1
18h05 – 18h55 Essais collectifs 2

Vendredi 11 septembre
17h15–17h35 Qualifications 1 (pour la course 2)

Samedi 12 septembre
10h30–10h50 Qualifications 2 (pour la course 1)
17h15–17h55 Course 1

Dimanche 13 septembre
17h25–18h05 Course 2

Liste des engagés

share