C’est en avril dernier, par un vendredi de grisaille, que le pilote d’essai R.S. Laurent Hurgon, au volant de la Renault Mégane R.S. Trophy-R sur le célèbre circuit allemand du Nürburgring Nordschleife, a pulvérisé le record du tour, des tractions de série, avec un temps de 7’40”100.

Bien que les ingénieurs mettent tout leur savoir-faire au service des voitures sur lesquelles ils travaillent afin d’atteindre des performances record, une telle réussite ne peut avoir lieu qu’en choisissant des partenaires ayant un même niveau d’expertise et un esprit de dévouement semblable.

L’un des partenaires de la Nouvelle Mégane R.S. Trophy-R est le légendaire fabricant de pneus Bridgestone, ayant offert au véhicule, ses pneus haute performance Potenza S001 et Potenza S007, créés tout spécialement pour tirer le meilleur de la plus convoitée des berlines.

Thierry Landreau, directeur technique de Renault Sport Cars, explique la raison du choix des Bridgestone Potenza : « L’augmentation de la puissance du moteur turbo de 1,8 litre offre une bien meilleure accélération. Cette nouvelle Mégane R.S. Trophy utilise également la technologie 4CONTROL – un système de direction à quatre roues qui offre une agilité exceptionnelle dans les virages serrés et une grande stabilité lors de la conduite à grande vitesse. Et Bridgestone a mis au point les pneus Potenza S001 pour que ce niveau de performance devienne une réalité sur la route. La gamme Potenza est réputée pour son haut degré d’adhérence, elle convient donc parfaitement à la puissance du véhicule. »

Le directeur du développement commercial de Bridgestone EMEA, Simone Randò, parle quant à lui de la grande synergie entre les deux marques, de leur passé commun de longue date en course automobile et de la minutie de leurs équipes d’ingénieurs respectives.

« Il était clair dès le début [du partenariat] qu’un véhicule incroyable ne pourrait fonctionner qu’avec des pneus incroyables », dit-il. « Notre défi est de rester numéro un incontesté dans nos domaines respectifs. Développer un pneu si spécial pour un véhicule si spécial, pouvant atteindre de telles vitesses sur un circuit si difficile tout en battant des records, c’est ce qui nous a vraiment interpellé chez Bridgestone. »

L’adhérence des pneus est l’un des principaux leviers qui permette d’augmenter la performance d’une voiture déjà très performante. Le moule et la bande de roulement de la Bridgestone S007 ont été spécifiquement conçus pour maximiser cette adhérence, les ingénieurs de chaque équipe travaillant en étroite collaboration pour gagner même un centième de seconde grâce au partenariat.

« En fin de compte, le pneu est la seule chose qui touche le sol, expliquait Randò avant la tentative de record. Le pilote doit sentir le contact avec le volant pour s’assurer de l’adhérence dans tous les virages, tour après tour, et de leur réactivité jusqu’au bout de la course. »

Le pilote Laurent Hurgon a transmis aux techniciens son retour des tests avant de tenter de battre le record, pour leur permettre de faire les ajustements et changements nécessaires afin de maximiser la puissance de la voiture.

« Une partie du développement consiste à enregistrer des mesures objectives sur nos machines; mais le ressentiment subjectif sur le comportement des pneus sur la route, est le facteur le plus important à prendre en compte dans le développement du pneu », explique Cédric Robert, directeur ingénieur OE pour Bridgestone EMEA.

Le président de R.S. Cars, Patrice Ratti, a loué la détermination de Hurgon avant qu’il tente de battre son propre record de 7’54”36, établi à bord de la Mégane 275 Trophy-R en 2014. « C’est un très bon pilote, qui connaît le circuit par cœur », a-t-il dit.

Hurgon s’est préparé tranquillement, cherchant à se mettre dans les meilleures conditions physiques possible, soulevant des poids à la salle de gym et parcourant la route sur un vélo Bridgestone, afin d’atteindre une forme parfaite. « C’est un circuit très sollicitant, avec beaucoup d’accélération transversale, et donc mieux on sera en condition physique, plus on pourra être performant », a-t-il expliqué à propos de sa dépendance à la salle de sport avant le record.

Lorsqu’est arrivé le jour du record, le 5 avril, les équipes de Bridgestone et de Renault ont attendu que les conditions météorologiques s’améliorent. Bien que la S007 adhère parfaitement sur route mouillée, c’est sur route sèche qu’elle est au summum de sa performance : un facteur important lorsqu’une fraction de seconde peut faire la différence entre une victoire ou un échec.

Finalement, les équipes ont convenu du moment pour tenter le circuit, et Hurgon a fait monter en puissance la R.S. Trophy-R, la poussant à l’extrême pour battre son propre record.

« La voiture a été parfaite, a-t-il dit après l’enregistrement du nouveau record (et avant de se faire arroser de champagne par les ingénieurs R.S. et Bridgestone). On n’avait pas des conditions excellentes, mais on est ravi de la voiture, de son comportement. Toute l’équipe a fait un travail formidable. »

Regardez la vidéo complète ici

Share