Sur le Circuit de Barcelona-Catalunya, Victor Martins (MP Motorsport) a réalisé un tour en 1’41’’544 pour battre le record du tracé en Formule Renault Eurocup qu’il détenait depuis la dernière séance de qualifications en 2018. Leader des deux sessions , le pilote de la Renault Sport Academy a devancé Oscar Piastri (R-ace GP), Lorenzo Colombo (MP Motorsport) ainsi que les rookies Caio Collet (R-ace GP) et Petr Ptáček (BhaiTech Racing).

Pour l’avant-dernière journée des essais collectifs d’avant-saison, le peloton continuait de se développer avec la présence de vingt-deux Formules Renault FR-19 en Catalogne.

D’entrée, les monoplaces de l’équipe R-ace GP prenaient les commandes avant d’être délogées par Lorenzo Colombo et Victor Martins. Passé en tête au début de la deuxième heure, le Français améliorait en 1’42’’014 à huit minutes du drapeau à damier pour garder le dessus sur son équipier et Oscar Piastri dans un top cinq complété par Caio Collet et Petr Ptáček.

L’après-midi, João Vieira (JD Motorsport), Alexander Smolyar et Victor Martins se succédaient au premier rang avant qu’Oscar Piastri hausse le rythme dans la dernière demi-heure. Victor Martins battait cependant le record de la piste en 1’41’’544, juste avant la sortie de Brad Benavides (FA Racing by Drivex) interrompant prématurément la séance. Le pilote de la Renault Sport Academy précédait alors Oscar Piastri, Petr Ptáček, Alexander Smolyar et Ugo de Wilde (JD Motorsport).

Les concurrents se réunissaient ensuite sur la grille pour s’assurer de la bonne visibilité des feux avec la présence du halo et effectuer des simulations de départ avant l’ultime journée des essais collectifs d’avant-saison ce mercredi.

Séance 1 - Séance 2 - Jour 1

Martins double la mise

Victor Martins (MP Motorsport) : « C’était encore une journée extrêmement productive. Nous étions dans le rythme dès ce matin, ce qui nous a permis de poursuivre notre programme comme prévu. Nous devons continuer comme cela, car c’est le meilleur moyen d’atteindre nos objectifs à long terme. Nous ne nous focalisons pas encore sur les temps, mais nous savons que nous allons dans la bonne direction. Nous avons également la chance de pouvoir compter sur les retours de Lorenzo Colombo. Avoir un équipier de ce calibre est un véritable atout et je suis convaincu que nous allons nous tirer mutuellement vers le haut tout en étant au service de l’équipe. »

Retour gagnant pour O’Keeffe ?

Callan O’Keeffe (FA Racing by Drivex) : « Mon retour était un peu inattendu, mais c’est génial de retrouver la Formule Renault Eurocup ! Cette première journée était vraiment positive, d’autant que l’équipe a fini d’assembler ma voiture durant la nuit. Dès le déverminage, nous étions tout de suite dans le rythme et cela me donne beaucoup de confiance sur notre potentiel. Cependant, le niveau est toujours extrêmement relevé avec d’excellents pilotes sur la grille et cette nouvelle voiture est peut-être l’une des plus difficiles que j’ai pu piloter dans ma carrière. C’est vraiment dur d’être à la limite à son volant ! Bien entendu, nous ne saurons pas exactement où nous sommes avant les qualifications de Monza, mais nous disposons d’une équipe extrêmement motivée et soutenue par Fernando Alonso. C’est une opportunité fantastique que je compte saisir à pleines mains ! »

Cordeel et Vieira en apprentissage

Amaury Cordeel (MP Motorsport) : « J’apprends énormément, mais ma préparation a connu beaucoup de hauts et de bas jusqu’à présent. Le bilan était positif à Magny-Cours, mais j’ai eu plus de difficultés au Castellet. Dans tous les cas, je sais que je peux compter sur le soutien de mon équipe, l’une des meilleures de la catégorie l’an passé. Ils m’ont mené au titre de Champion d’Espagne de F4, donc je suis ravi de poursuivre avec eux et mon objectif sera d’être le meilleur rookie... Voire mieux ! »

João Vieira (JD Motorsport) : « Pour être honnête, je suis encore en phase d’apprentissage ! Je découvre de nouvelles sensations auxquelles je dois encore m’habituer au volant de cette voiture. Je sais que je progresse, mais je ne peux me comparer qu’à mes équipiers. Il nous reste beaucoup de travail, mais j’ai bon espoir de franchir un cap pour le premier rendez-vous de la saison à Monza. C’est un circuit que je connais bien, donc j’espère être totalement en confiance avec la voiture d’ici là ! »

share