Victor Martins (ART Grand Prix) a mis un terme à la série de Franco Colapinto (MP Motorsport) en signant le meilleur temps de la dernière journée d’essais collectifs de présaison sur l’Autodromo di Monza. Le Français s’est offert le nouveau record du tracé pour la Formule Renault Eurocup en 1’47’’115 pour devancer le champion de Formule Renault Asie Joey Alders (MP Motorsport) et l’Argentin.

Dans des conditions plus douces qu’hier, la chasse au chrono repartait sur un rythme soutenu. Après un bref drapeau rouge provoqué par Amaury Cordeel (FA Racing), William Alatalo (JD Motorsport) se hissait au premier rang avant d’être délogé par Franco Colapinto après trente-cinq minutes de séance.

L’Argentin en profitait pour effacer le record du tracé pour la catégorie établi par Will Palmer (1’47’’978 en 2017) grâce à son tour en 1’47’’322. Malgré ses efforts dans les ultimes minutes, Lorenzo Colombo (Bhaitech Racing) devait se contenter de la deuxième place devant Victor Martins, Tijmen van der Helm (FA Racing), Grégoire Saucy (ART Grand Prix) et le rookie William Alatalo.

L’après-midi offrait un scénario différent avec une entame concentrée sur des simulations de course et de longs relais. Les temps chutaient toutefois dans le dernier quart d’heure sous l’impulsion de Victor Martins, qui battait la référence de Franco Colapinto à deux reprises pour terminer en tête devant Joey Alders et Grégoire Saucy. Lorenzo Colombo et Caio Collet (R-ace GP) complétaient le top cinq tandis que le premier rookie, Michael Belov (M2 Competition), pointait au huitième rang.

Séance du matin - Séance de l’après-midi - Jour 1 - Jour 2 - Temps cumulés

Demain, les concurrents profiteront d’une journée de pause avant d’effectuer deux séances d’essais collectifs en amont de la première qualification de la saison jeudi.

Martins et Alders passent la vitesse supérieure

Victor Martins (ART Grand Prix) : « Cela fait du bien de revenir sur les circuits pour retrouver mon équipe et prendre du plaisir à rouler. Nous avions beaucoup de choses à essayer tout en nous remettant dans le rythme. Nous y allons crescendo à mesure que la première course arrive et nous sommes de plus en plus concentrés sur nos objectifs. Pour ma part, je vise plus que jamais le titre et comme je n’ai jamais gagné ici, je compte bien rectifier cela dès vendredi ! »

Joey Alders (MP Motorsport) : « Le bilan de ces deux journées d’essais est vraiment positif. Je n’ai pas vraiment eu de temps pour me préparer en étant appelé samedi seulement, mais ces tests me donnent confiance pour la suite. J’ai également une source de motivation supplémentaire comme les gens ont tendance à sous-estimer le niveau de la compétition en Asie. Je veux donc faire mes preuves et nous avons progressé sur chaque relais en piste. Nous allons désormais étudier les données pour voir où nous pouvons encore grappiller du temps ! »

La nouvelle vague française se prépare

Hadrien David (MP Motorsport) : « Nous avons beaucoup travaillé avec MP Motorsport et je pense que nous disposons d’une voiture prometteuse comme le montre le rythme de mes équipiers. Cela faisait un moment que nous n’avions pas roulé, donc il a fallu le temps de se remettre en jambes. En tant que rookie, il y a vraiment beaucoup de choses à apprendre, donc nous essayons de faire le plein d’expérience cette semaine à Monza. Vendredi, ma première course depuis plus de huit mois s’annonce spéciale, et encore plus sur ce circuit iconique de Monza où tout peut arriver. Les courses sont souvent très spectaculaires ici, mais j’ai vraiment hâte d’être au départ. Ma progression au fil du week-end sera sûrement plus importante que mes résultats, mais j’ai la chance de pouvoir me comparer à deux équipiers de qualité et je ne pouvais espérer mieux pour progresser ! »

Reshad De Gerus (Arden Motorsport) : « Après un lundi compliqué, l’équipe a trouvé des solutions pour progresser sur tous les plans et nos performances montrent que le potentiel est là. Je ne me suis pas vraiment fixé d’objectif précis pour ma première course en Formule Renault Eurocup, d’autant plus que c’est la première fois que je vais courir à Monza. Je veux toutefois me battre aux avant-postes chez les rookies tout en visant le top dix minimum au général. Hadrien et moi étions dans le même championnat. Nous nous sommes affrontés toute la saison ensemble. C’est donc un adversaire avec qui je peux me comparer et nous essaierons de faire les choses bien pour le battre ! »

Les Italiens prêts à briller à domicile

Lorenzo Colombo (Bhaitech Racing) : « C’est vraiment agréable de retrouver le volant sur mes terres et sur un circuit que j’apprécie beaucoup. Nous avons essayé un maximum de réglages pour trouver les meilleurs solutions sur ce tracé et les autres au calendrier. Nos résultats ont été en dents de scie comme nous avons exploré plusieurs directions, mais tout s’est bien passé. En tant que pilote italien dans une écurie italienne sur un circuit italien, nous allons tout donner pour briller à domicile. J’ai signé la pole ici ces deux dernières années, mais j’ai manqué de réussite en course. Il faudra donc réaliser un bel envol et être prêt à affronter toutes les situations pour s’imposer… Ce sera d’autant plus important que la course s’annonce extrêmement serrée tant les écarts ont été faibles aux essais ! »

Nicola Marinangeli (Bhaitech Racing) : « Je me sens prêt pour mon premier week-end de course en Formule Renault Eurocup. Nos améliorations nous ont permis de progresser sans cesse au fil des séances. L’expérience de Lorenzo m’est également précieuse puisqu’il peut me guider en piste et en dehors pour exploiter tout le potentiel de la voiture. J’espère pouvoir mettre tout cela en application dès jeudi pour obtenir un bon résultat à domicile. »

share